Skip links
Accueil > Développement du langage par le livre signé

Développement du langage par le livre signé

Nous vous l’avions évoqué à la rentrée, cette nouvelle année, au sein des micro-crèches HALPPY kids, est placée sous le signe de l’accompagnement du développement du langage et de la communication chez l’enfant. 

Suite à la crise sanitaire et au port du masque, les Professionnel(le)s Petite Enfance ont dû trouver des solutions afin de palier à la potentielle gêne à l’acquisition du langage chez les tout petits. Il a fallu repenser sa posture et rester vigilant à ce que la communication avec l’enfant soit toujours présente, avec ou sans masque sachant qu’accompagner le développement du langage de l’enfant, c’est avant tout rester à l’écoute de son développement, de l’expression de ses besoins, de ces faits et gestes soit rester émerveiller par chacun de ses progrès et de ses signes de communication.

Aujourd’hui, nous allons évoquer avec vous l’un des outils favorisant la communication : le livre signé. Mais alors quel est l’intérêt d’utiliser des signes avec des petits qui sont entendants ? C’est là tout l’intérêt de notre nouvel #HALPPYgestion

Qu’est-ce que le livre signé ?

Développement du langage

Depuis toujours le livre est un outil très intéressant à mettre à disposition des enfants car il est source de nombreux apprentissages. Par exemple, les livres apportent aux petits la notion de temporalité et de chronologie. Il a un début et une fin. Le livre est également un bon support pour aborder plusieurs thèmes de la vie. Les personnages vivent des événements similaires à ce que peut vivre l’enfant. Cette mise en perspective peut donc l’aider à intégrer plus facilement le vécu de ses émotions.

De manière générale, les histoires stimulent l’imaginaire des petits, accroissent le développement du langage par l’association des images à des mots enrichissant ainsi leur vocabulaire et les font voyager.

Le livre signé, quant à lui, est un livre qui permet d’associer la communication gestuelle à la parole afin de poursuivre l’acquisition d’outils de la langue, l’éveil aux mots, aux images etc.

Pourquoi utiliser les livres signés ? 

Le développement du langage est propre à chaque enfant. Il est alors difficile pour lui d’exprimer clairement ses besoins lorsqu’il n’a pas encore acquis la parole autrement que par des pleurs, des sourires et des mimiques et vocalisent, babillent. Néanmoins l’enfant s’exprime spontanément par des signes avant de savoir communiquer et faire de l’acquisition du langage. Nous pouvons citer par exemple lorsqu’il montre du doigt (le pointing), tape dans ses mains etc.

De plus, le regard est un élément fondamental de la communication car il permet de capter et maintenir l’attention pendant l’échange. Associer la vision à l’audition se révèle être important dans le développement de la parole.

Signer apparait à ce moment-là comme un outil précieux lorsque le masque freine l’expérience visuelle et auditive du tout petit. En signant quelques mots clés qui reviennent régulièrement dans le quotidien de l’enfant, les frustrations de ce dernier vont diminuer et il pourra ainsi se faire comprendre plus aisément par l’adulte qui se trouve en face de lui. Le fait d’être compris plus facilement place l’enfant dans un contexte de sécurité.

Au-delà de ça, en signant, l’enfant pourra développer sa motricité fine, sa concentration ainsi que sa confiance en lui.

« L’idée c’est de les associer pour développer les signes à la fois à la maison et en structure… L’avantage de la lecture et des livres avec les signes c’est à la fois pour le professionnel, la facilité de lecture de ces livres parce que le mot qu’on signe dans chaque page est marqué, le pictogramme aussi. Si l’assistante maternelle est dans une lecture peu importe le livre, elle ne va pas forcément pouvoir choisir à chaque fois qu’elle tourne la page, quel mot est le plus important sur cette page, quel mot justifie d’être signé. Avec Lila signe avec bébé, nous faisons ce travail… Le but étant vraiment d’accompagner la lecture et pour l’enfant c’est d’avoir une lecture signée mais douce, c’est-à-dire qu’on ne va pas faire plusieurs signes par page, on ne lui apprend pas la langue des signes. L’idée c’est de rester uniquement sur des mots utilisés par les enfants, qu’ils peuvent reproduire facilement et dans un apprentissage tranquille du signe. » Julie Anne Karsenty

Quel livre choisir ?

Chez HALPPY kids nous avons la volonté de répondre aux besoins de l’enfant et de lui apporter toute la sécurité affective dont il a besoin pour grandir sereinement et devenir indépendant. Pour cela, chaque structure et équipe s’intéressent aux dernières avancées en neurosciences affectives et cognitives et peuvent participer à des formations dispensées par des experts pour les accompagner dans cette mission.

L’observation de l’enfant est une des missions quotidiennes des professionnel(le)s petite enfance qui permet l’ajustement de la pratique, de répondre au besoin d’attention de l’enfant et à ses autres besoins, comprendre ses signes et moyens de communication afin d’accompagner au mieux son développement et la posture professionnelle.

lila signe avec bébéAu sein des micro-crèche HALPPY kids, la rencontre avec Julie Anne Karsenty, auteure et Mélissa Laurent, illustratrice des livres signés pour enfant, a été l’occasion de mettre en place une recherche action autour du livre signé afin d’en mesurer les effets et bénéfices sur l’accompagnement du langage de l’enfant.

Nous avons ainsi proposé de mettre en place des ateliers lecture signé avec les livres « Lila signe avec bébé ». Lila signe avec bébé est une collection de livres pour les petits de 6 mois à 3 ans qui comprend une histoire douce, des illustrations poétiques et des signes issus de la langue des signes française.

« L’idée du tome Lila est à croquer, c’est de travailler sur la complicité maman / enfant et de faire le parallèle entre les aliments qui se croquent et le bébé qui est à croquer. On est sur une approche assez sensorielle… On va pouvoir comme ça apprendre quelques aliments et on va rapidement retrouver quelques signes mignons comme le signe Je t’aime. Pour Lila a un secret on est plus sur un rituel de fin de journée, manger, dormir, lire une histoire. Un tome qui reprend tout l’univers du sommeil et qui peut être aussi utilisé en crèche pour la période juste avant la sieste. Dans tous nos livres il y a toujours une petite histoire et une comptine dans laquelle on retrouve toujours les signes que l’on a vus dans l’histoire. » Julie Anne Karsenty

Lors des ateliers mises en place dans certaines de nos micro-crèches, les enfants ont été très attentifs et réceptifs. Beaucoup d’entre eux ont essayé de reproduire les gestes vus dans les livres signés. Ils ont été captivés par ce support et la personne qui lisait l’histoire.

Pour porter ce type de projet pédagogique, il est nécessaire que les équipes crèches définissent et formalisent les motivations et intérêts liés à ce dernier afin que ce projet fasse sens et soit porté tout au long de l’année.

HALPPY kids

 

« Nos livres accompagnent vraiment les équipes en crèche, dans la lecture de tous les jours. Lire n’importe quel autre livre  peut s’avérer compliqué parce qu’on peut avoir du mal à choisir le bon mot, le signe à réaliser et disposer d’un répertoire de signes toujours à jour. Ici le fait d’avoir d’une part le mot formalisé et le pictogramme qui rappelle le signe à faire, aident le personnels de crèche  à s’en souvenir car ils a été formées. Après le fait que les histoires soient assez courtes mais écrites en rimes, les personnes apprécient car cela donne une petite mélodie qui permet aux enfants de repérer quelques mots. Les signes restent vraiment facile à faire pour les petits. À partir de 2 ans tout le monde peut les reproduire sans aucun problème. Le fait que le personnage de Lila soit humain, beaucoup de personnes apprécient aussi, car ça n’existe quasiment pas dans la lecture des tous petits 0-3 ans, ce sont la plupart du temps des animaux. Les enfants se sentent attirés par la couleur, le visuel de Lila. Un personnage à forme humaine ça permet vraiment à l’enfant de se représenter, de s’identifier aux petits personnages. » Julie Anne Karsenty

 

 

N’oubliez pas que certains petits ne signent pas ou signeront plus tardivement que d’autres tout comme le rythme d’acquisition des mots dans le développement du langage dans le cadre du développement général. Inciter l’enfant à faire les gestes à tout prix est contreproductif, l’enfant choisi d’accéder et d’utiliser les signes proposés par mimétismes. De plus, ce n’est pas la quantité de signes appris qui compte mais bien sa qualité (facilité à les reproduire) et sa pertinence (sens du geste lié à l’action).

Il est également important qu’un lien se fasse entre la crèche et la maison soit entre les équipes et les parents. Les réunions et temps café sont propices aux échanges parents professionnels, l’occasion de raconter les derniers signes intégrés dans le quotidien du livre et de la crèche… Pourquoi pas offrir la possibilité aux parents d’emprunter un des livre signé mise à disposition en crèche pour la maison ou inversement afin d’assurer une continuité pédagogique et créer un beau moment de complicité.

Pour finir, bien entendu, ce mode de communication peut être utilisé tout au long de la journée et pas obligatoirement dans le cadre d’un livre mais aussi lors de temps comme le repas ou bien lors de comptines.

Pssst : un troisième tome est attendu pour Noël ! Restez connectés à Lila signe avec bébé

 

Anicée Ravier