Skip links

L’Épiphanie et la célèbre Galette des Rois !

 

La première semaine de janvier est souvent très attendue par les plus petits comme par les plus grands. On voit partout ces mêmes gâteaux ronds et dorés, la galette des rois !

Chaque année, le 6 janvier, l’Épiphanie est célébrée en dégustant cette fameuse galette. N’étant pas un jour férié, l’Épiphanie est aujourd’hui fêtée le premier dimanche du mois de janvier pour que chacun puisse se réunir en famille autour de la galette des rois.

Vos petits, toujours aussi curieux, risquent de vous interroger sur l’origine de cette tradition! Alors attention, connaissez-vous vraiment l’histoire et l’origine de cette fête ? L’équipe HALPPY Kids© vous la raconte avec en bonus une recette à réaliser avec votre petit colibri.

L’histoire de la galette des rois 

Qu’est-ce que l’Épiphanie ?

Issue du grec « epiphaneia » qui signifie « apparition », l’Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre l’arrivée des Rois mages, Melchior, Balthazar et Gaspard à Bethléem. Ayant appris la naissance de l’enfant Jésus, ces derniers vinrent lui rendre hommage et porter des présents : or, myrrhe et encens.

Si la galette des rois fait référence aux Rois mages dans la tradition catholique, on apprend rapidement que cette coutume était déjà célébrée bien avant la naissance de la religion chrétienne.

Pourquoi mange-t-on une galette des rois lors de l’Épiphanie ?

Tirer les rois est une tradition d’origine païenne. Début janvier, les Romains célébraient les Saturnales, fêtes pendant lesquelles un domestique ou esclave était élu grâce à une fève dissimulée dans un gâteau rond et doré à l’image du soleil. Pour que l’élection du roi soit juste, un enfant, un innocent, se plaçait sous la table et attribuait une part à chacun des convives. 

Ce n’est qu’au 14ème siècle que l’Église associa cette fête païenne à l’Épiphanie. La galette était alors séparée en autant de portions que d’invités, plus une part, la part dite du pauvre. Sous l’Ancien régime, appelé le gâteau des rois, la galette accompagnait les redevances qu’il fallait verser à son seigneur. 

Aujourd’hui la galette des rois est devenue une tradition familiale où le chanceux qui tire la fève devient roi, le temps d’une journée.

Et l’histoire de la fève alors ?

Durant l’Antiquité et le Moyen Âge, le roi était celui qui trouvait la fève, une vraie fève semblable à un haricot blanc. Ce légume-grain populaire était l’un des plus consommé et se développait dans n’importe où.

Jusqu’à la révolution, la fève représentait l’enfant Jésus ou un bébé emmailloté puis elle devint un bonnet phrygien. Aujourd’hui, les fèves ont traversé les époques et sont devenues des figurines en porcelaine. Cepandant la tradition reste la même : celui qui tombe sur la fève devient roi ! 

Et d’ailleurs, savez-vous comment s’appellent les collectionneurs de fèves ? Des favophiles !

Recette de la galette des rois

Bien que de nos jours, la galette des rois composée de pâtes feuilletées et garnit de frangipane semble régner, à l’origine, c’était un modeste pain.

Progressivement cette pâtisserie changea de formes et de parfums en fonction, des pays, régions et traditions locales. Dans le Sud de la France, une couronne briochée avec des fruits confits est savourée lorsque la frangipane est préférée dans l’Ouest !

Aujourd’hui on vous propose une recette de galette à la frangipane :

recette galette des rois
Pour télécharger la fiche et/ou l’imprimer cliquez sur l’image ci-dessus

 

Même si ce gâteau se partage le deuxième dimanche après Noël, en vérité, vous pouvez la dévorer tout au long du mois de janvier. Alors régalez vous et si c’est toi le Roi, n’oublie pas de réciter cette belle comptine

comptine galette des rois

 

Si vous reproduisez cette recette chez vous, n’hésitez pas à nous partager vos photos à l’aide du hashtag #halppycomplice.